Renaissance du Château de Musinens - Bellegarde-sur-Valserine (Ain)

Accueil > Animations > Autres animations > 2012 > Exposition Anne-Marie Guévin-Gassilloud
9 / 20

Avril 2012

Exposition Anne-Marie Guévin-Gassilloud

Les weekend des 14/15 et 21/22 avril 2012, le château de Musinens confiait ses murs à une nouvelle artiste, Anne-Marie Guévin-Gassilloud, venue d’Éloise et bien connue dans le Bassin bellegardien.

Anne-Marie s’adonne à la peinture et au modelage depuis dix-huit ans. Une passion lui est née : restituer une vision, une rencontre marquante, un vieil objet dont l’intérêt esthétique le dispute à l’utilitaire, un paysage familier — Éloise en particulier — qui, grâce à elle, se fige soudain dans la mémoire. Fraîcheur et nostalgie !

L’art lui offre une palette de techniques : peinture à l’huile, gouache, acrylique, terre cuite. Elle créa aussi jadis des vitrines-reliefs restituant de vieux intérieurs paysans savoyards pour lesquels elle fabriquait elle-même les modèles réduits d’anciens objets familiers. Elle maîtrise avec goût ! « Elle transforme tout en quelques instants en objet d’art » entendait-on à l’occasion du vernissage.

Aux cimaises de la grande salle étaient donc accrochées natures mortes, de fruits, de fleurs, d’objets du quotidien, de vieilles poupées où d’aucuns auront pu repérer les traits d’un très vieux « doudou » à jamais disparu… « Objets inanimés avez-vous donc une âme ? » Le portrait d’une ravissante jeune fille faisait le lien avec les juvéniles terres cuites alignées sur la grande cheminée Louis XIV ou disposées à côté, sur une table ! Les esprits du plateau de la Semine, bien visibles des fenêtres du château, hantèrent donc pendant toute la semaine, vieux murs et escaliers mystérieux du vénérable édifice.

Janine, nouvelle présidente de « Renaissance du château de Musinens », disait quelques mots de félicitations et de remerciements en présentant l’artiste et invitait l’assistance à prendre le pot de l’amitié.


SPIP | Plan du site |